Vous êtes ici

Initiation shell : la commande ls

Nous allons commencer une série d'articles d'initiation au shell. Nous allons donc voir les prinicpales commandes que l'on peut utiliser dans un terminal. On peut maintenant parfaitement sous Ubuntu sans les connaître quoiqu'en guise les puristes. Les connaître est un plus qui vous permet de partager ce sentiment de maîtrise de votre système Linux. Les connaitre pourra occasionnellement vous sauver si vous avez endommagé votre système. Mais par dessus tous elles vous faciliteront la vie sous Linux.

Nous allons commencer par la commande : ls.

La commande cd veut dire "list".

Comme nous le verrons les commandes shell peuvent s'employer seule et / ou avec des paramètres et / ou avec des options.

La commande "ls" est le parfait exemple de ce principe de base.

Employé seule "ls" va vous afficher les fichiers et répertoires présents là où vous êtes placés. Il y a de fortes chances que cela soit dans votre dossier personnel, votre "home". Par défaut cette liste ne distinguent pas les dossiers des fichiers. Les distributions ont personnalisées cette commande. Votre ls ne fait plus un simple ls mais il ajoute des couleurs aux résultats :

Pourquoi les couleurs ? Il y a de fortes chances que votre "ls" soit un alis vers un "ls" plus complet. Pour le vérifer, saisissez la commande suiavnte :

$ alias ls

Et vous obtiendrez surement ceci :

alias ls='ls --color=auto'

Nous y reviendrons quand nous parlerons des alias.

Revenos à notre liste.

Ainsi on peut distinguer les dossiers en bleu des programmes en vert et des fichier en blanc.

On peut lister le dossier où on est ou indiquer le dossier à lister :

$ ls /

permet de lister la racine de votre système.

Autre exemple :

ls /usr/bin

liste les fichiers présents dans le dossier "/usr/bin".

Dans ces deux exemples on a listé un dossier en l'indiquant de manière absolue (l'adresse du dossier indiqué débute par un "/").

On peut parfaitement lister un dossier en l'indiquant de manière relative :

$ cd /home/jfd

$ ls Téléchargements

Je me suis déplacé dans mon dossier personnel et de là j'ai listé les fichiers présents dans le dossier "Téléchargements". C'est une adresse relative à l'endroit où je suis. L'adresse absolue est constituée de la réunion des deux "/home/jfd" + "Téléchargements" qui donne bien "/home/jfdTéléchargements/".

Voyons maintenant les options simple de cette commande.  Comme nous venons de le voir, les informations affichées sont succintes. Quand on veut plus d'informations on ajoute l'option "-l". Ce qui donne :

$ ls -l Téléchargements

qui donne chez moi :

-rw-rw-r--  1 jfd jfd 116650116 janv. 29 21:18 AfterShotPro2_64bit.deb
drwxrwxr-x  8 jfd jfd      4096 oct.  20  2014 Aptana_Studio_3
drwx------  9 jfd jfd      4096 août   9  2013 areca
drwx------  4 jfd jfd      4096 avril 18  2013 AutopanoGiga
-rw-rw-r--  1 jfd jfd    198680 juin  29  2015 CIsbgRFWIAARKZW.png
-rw-rw-r--  1 jfd jfd    235354 août  29 10:03 CMybn8pWsAAvBLk.mp4
-rw-------  1 jfd jfd       193 avril 21  2013 conv.sh
-rw-rw-r--  1 jfd jfd    461314 janv. 21 07:45 corebird_1.1-1_amd64.deb

C'est plus parlant.

On ne va pas présenter toutes les informations retournées. Il nous faudrait aborder les droits sous Linux ce qui sera fait dans un autre article. Ici on va s'intéresser au nom naturellement. Il est placé en fin de ligne. On s'intéresse ensuite à la taille du fichier. Sur la première ligne elle est de 116650116 octets.

Si on veut un affichage un peu plus lisible on ajoute une deuxième option "-h" pour une lecture par les humains. On a donc :

$ ls -l -h Téléchargements

ou

$ ls -lh Téléchargements

Ce qui nous donne :

-rw-rw-r--  1 jfd jfd 112M janv. 29 21:18 AfterShotPro2_64bit.deb

soit une taille de 112 Mo.

La dernière information qui nous intéresse est la date.  Avec "ls" on parle de la date de création du fichier. Ici le fichier "AfterShotPro2_64bit.deb" a été créé le 29/01 de l'année en cours.

Voici la liste des options les plus courantes :

-a Affiche les fichiers cachés
 -A  Même chose mais sans les dossiers "." et ".."
 -l Affiche les informations détaillées
 -t trie les fichiers par ordre de modification
 -rt Même chose mais à l'envers. Ainsi les fichiers les plus récents sont listée en dernier
 -C  Liste les fichiers sous forme de colonnes
 -F

ajoute un caractère à la fin des noms pour distinguer les différents types de fichier

* pour les fichier exécutables

/ pour les dossier

@ pour les liens

blanc pour les fichiers normaux

 -h pour un affichage pour les humains
 -R Récursivité
 -S Affichage par taille
 -G  avec le "l" affiche les informations détaillées sauf le groupe
 -m tout dans une seule ligne (les informations sont séparées par des virguels)

 

Fait le 29/01/2016

 

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer